top of page

Ma définition du bien-être


En recherchant la définition du mot dans le dictionnaire, on voit que le bien-être est un « état agréable résultant de la satisfaction des besoins du corps et du calme de l’esprit ». (cf Larousse)


On peut dire que c’est une définition claire et efficace.


Aujourd’hui le bien-être est aussi le terme désignant un univers regroupant différentes pratiques et métiers permettant d’accéder à cet état.


Simplement, j’aimerais ajouter quelques paramètres à prendre en compte, ce qui deviendra ma propre définition du bien-être. En disant cela, j’illustre déjà ce que signifie le bien-être pour moi:

C’est quelque chose de parfaitement personnel.



Le bien-être est un état qui est propre à chacun pour la simple raison que nous sommes TOUS différents. Ainsi nous ne recherchons pas les mêmes choses dans le bien-être, d’autant que nous avons tous une histoire différente et donc des besoins différents.


Le bien-être prend en compte la dimension physique (le corps) mais aussi la dimension psychique et somatique (le mental et l’esprit). Selon moi, il ne faudrait d’ailleurs pas les dissocier. En découle le bien-être social.


Je m’explique: lorsque nous sommes en état de bien-être, nous sommes en mesure de faire de notre mieux au travail, en famille et société, tout en étant pleinement satisfait de nous-mêmes.


Ainsi, le bien-être n’est pas une chose planant haut dans le ciel et inaccessible.


Ce qu’il faut comprendre c’est que chaque changement, variation, bouleversement a un impact sur chacun. Nous y réagirons tous différemment mais il faudra y être attentif pour ne pas laisser s’installer un « déséquilibre », ou en tout cas un mal. On pourrait presque lui donner pour synonyme « équilibre », mais ce terme est attribué aux professions médicales.


Par exemple, à l’arrivée de l’hiver, je devrai veiller à adapter mon alimentation pour que mon corps s’adapte à la baisse de température, qu’il ne devienne pas vulnérable, pour éviter qu’il ne tombe malade. On constate que la fatigue s’intensifie en hiver car le temps de soleil est plus court.


Le bien-être n'est jamais définitif car nos besoins évoluent tout au long de notre vie...


Le bien-être c’est surtout:

APPRENDRE A SE CONNAITRE !


Même si on ne se connaît jamais parfaitement bien, le fait de s’intéresser à nos propres fonctionnements est l’essence même du fait de pouvoir répondre à nos propres besoins.


Il existe une multitude de techniques et méthodes pour améliorer notre état d’être. Le secteur du bien-être est très riche, et il est parfois difficile de s’y retrouver. Du massage au yoga, de la sophrologie à la psychothérapie, de l’étiopathie au Reiki, de la médecine traditionnelle chinoise à l’Ayurveda…



Comment choisir ?

Selon moi, la première règle du bien-être est apprendre à s’écouter et il faut aller là où vous êtes attiré à partir du moment où ça vous fera du bien. Il ne faut pas que ça soit plus compliqué que cela…


Le bien-être c’est apprendre à s’observer et à observer notre environnement. Nous faisons partie d’un tout, d’un équilibre environnemental, ce qui induit que prendre soin de soi c’est aussi prendre soin de son environnement (famille, amis, travail, nature, maison…) et prendre soin de son environnement, c’est prendre soin de soi.


Le bien-être ce n’est ni une recette miracle, ni une méthode parfaite, c’est retrouver le pouvoir que chacun a en sa possession pour créer la couleur de sa propre vie.


La meilleure chose que je puisse faire pour mes proches et mon environnement, c’est de prendre soin de moi.



159 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page